Présentation de Waterfox

L’univers libriste conseille largement le grand public à utiliser le navigateur web Mozilla Firefox, il s’agit de celui respectant le mieux la vie privée de ses usagers par rapport à l’excellente expérience utilisateur qu’il procure.

Toutefois, pour arriver à cette finalité, Mozilla a dû accepter quelques sacrifices éthiques et fonctionnels. C’est ainsi qu’il inclut des DRM, un système de sponsorings, un choix de moteur de recherches par défaut franchement fâcheux…

L’alternative Waterfox qui est aussi un navigateur web, se base sur Firefox, mais est épuré de toutes les fonctionnalités précédemment cités. En bref, tous les avantages de Firefox sans ses désavantages !

Waterfox sera présenté pendant la prochaine réunion du Mirabellug, le vendredi 17 mai à partir de 20h30 à la MJC des 3 Maisons.

Ce contenu a été publié dans Logiciels Libres, MJC Trois Maisons, Réunion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Présentation de Waterfox

  1. jojo dit :

    > Mozilla Firefox, celui respectant le mieux la vie privée de ses usagers par rapport à l’excellente expérience utilisateur qu’il procure.

    il serait franchement temps d’arrêter de répéter bêtement et aveuglément le discours marketing de mozilla pour nous vendre sa soupe. Présenter firefox de la sorte porte atteinte à notre crédibilité, quiconque nous croit et essaye firefox constate rapidement que la réalité est tout autre.

    Cela fait des années que firefox n’offre plus une expérience utilisateur décente (si toutefois il a jamais réussi à le faire, l’essentiel de la réussite passé reposant sur l’ajout d’extension palliant aux nombreux manques de firefox), opera du temps où c’était un navigateur indépendant de google faisait nettement mieux à tout point de vue.

    Quand au respect de la vie privée, c’est oublier un peu vite que firefox est depuis ses débuts financés par un des pires sinon *le* pire en matière de vie privée, j’ai nommé google. Mozilla vendant ainsi ses usagers à google en incorporant leur moteur de recherche par défaut en échange de quelques centaines de millions de dollars.

    Et lorsque j’ai passé définitivement mon parc sous waterfox, c’est parce que mozilla a oublié d’annoncer qu’avec la sortie de la nouvelle version ESR forcait à installer pulseaudio pour avoir du son dans le navigateur, une décision palliant à la piètre qualité de leur code interne et basée sur l’analyse de leur outil de surveillance incorporé au navigateur. Et la déconnexion de la réalité des développeurs de chez mozilla est telle que non seulement ils n’étaient pas au courant que cette surveillance était désactivée par toutes les distros linux majeures pour préserver la vie privée mais en plus au lieu de reconnaître leurs torts, ils ont insisté pour la surveillance soit désormais activée par défaut sous la menace que ceux qui ne le font pas seront pénalisés et ignorés.
    Un peu plus tard, après le scandale où mozilla à installé sournoisement et automatiquement à l’insu des usagers de firefox, une extension promotionnelle publicitaire modifiant le contenu des pages web visitées, mozilla s’est à nouveau fait épingler à soumettre les usagers de firefox à la surveillance de google avec l outil google analytics intégré dans la page des extensions sans que l’on puisse le désactiver. Et un peu plus tard, il a été découvert que les développeurs ont inséré une fonctionnalité cachée, impossible à désactiver ayant pour unique vocation de surveiller les usagers qui désactiveraient l’outil de surveillance de mozilla dans les réglages du navigateur pour protéger leur vie privée.

    Avec de telles pratiques, prétendre que firefox protège la vie privée est difficile à défendre, encore moins dire que c’est lui qui le fait le mieux quand on a justement waterfox, ou otter, ou seamonkey, ou conkeror, ou icecat, ou falkon, ou iron, ou tor browser, etc. pour n’en citer que quelques uns qui font nettement mieux que firefox en terme de vie privée tout simplement parce qu’il n’y porte pas activement atteinte.

    • Axelos dit :

      Merci pour l’intervention sur la présentation de la soirée. Néanmoins je précise que cette introduction intègre une relativité qui concerne “l’expérience utilisateur”, qui, quoi que l’on puisse dire, n’est égalé par aucun de ces autres navigateurs cités hors fourches.
      Attention de ne pas scier la branche sur laquelle vous êtes assis (parallèle à ceux qui utilisent Mint et critiquent Ubuntu) !

      Axel.

  2. lepoissonquipique dit :

    Salut,
    Juste un avis d’un utilisateur. Je n’ai jamais trop utilisé Firefox car un peu trop lent sur de vieilles machines d’il y a 10 ans et puis la raison principale en est de la publicité à outrance. D’un tempérament à fuir tout ce qui est publicités, je me suis donc perdu ailleurs !
    J’utilise depuis plusieurs années qupzilla qui vient de passer falkon depuis un an je crois bien. Je n’ai jamais eu trop de problèmes avec ce navigateur (qupzilla/falkon) pour une utilisation basique d’internet.
    Je parle au nom d’un vieux laptop d’étudiant samsung nc10 qui a retrouvé les joies d’une seconde vie grâce à l’ajout de mémoire et au disque ssd et où tout nage à merveille avec le nouveau debian 10 en lxde en attendant le poisson qui pique…
    Librement vôtre,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*